DélégationPyrénées-Gascogne

70e anniversaire du Secours Catholique

Les marches fraternelles en Pyrénées-Gascogne

Pari réussi : amener une quarantaine d’hommes et de femmes à traverser la délégation Pyrénées-Gascogne du Secours Catholique pendant sept jours, du 20 au 27 mai 2016.

Les marches fraternelles en Pyrénées-Gascogne

publié en juin 2016

Petit résumé de ces marches fraternelles de mai 2016 avec la délégation Pyrénées-Gascogne :

• Deux départs prévus, l’un de Lectoure avec 140 enfants de l’école primaire et du collège Saint-Joseph qui ont accompagné les marcheurs jusqu’à Fleurance, l’autre d’Eauze avec la participation d’une quarantaine d’enfants de l’école primaire Saint-Taurin venus interpréter, juste avant le départ, le chant du 70e anniversaire : « Pas à Pas, mais pas sans toi ».
• Entre 12 et 15 km effectués chaque jour sous le soleil et même sous la pluie le dimanche.
• Réglisse, l’âne de la cité Saint-Pierre (Lourdes) qui accompagne le groupe, ouvre la marche chaque jour.
• Des rencontres locales, des marcheurs venus rejoindre le groupe au gré de leurs disponibilités : au total, ce sont 450 personnes qui ont participé à ce 70e anniversaire du Secours Catholique avec la délégation Pyrénées-Gascogne.
• Un réseau qui s’est mobilisé pour accueillir les marcheurs chaque soir avec des dîners différents, des soirées festives, le petit déjeuner copieux du matin avec les confitures maison et le pain frais, sans oublier la préparation du pique-nique pour le déjeuner !
• Une vingtaine de sponsors qui ont aidé à financer l’événement.

Voici le témoignage d’une des marcheuses :

« Alors que dire de ces six jours ? J’ai vécu une expérience rare et exceptionnelle. Au début, tu appréhendes un peu car tu ne connais pas tout le monde. Tout le monde se regarde bizarrement et puis une seule journée de marche suffit pour décoincer tout le monde. Au bout de deux jours on commence à se connaître plus ou moins, on crée plus d’affinités avec certaines personnes. Les gens sont formidables, à chaque ville où l’on s’arrêtait pour le pique-nique ou le soir pour manger et dormir – toutes ces personnes s’organisaient et préparaient, pour nous, une table incroyable et une soirée différente à chaque étape !!! Génial, je pensais que cela allait être très religieux mais non, même la messe du dimanche s’est bien passée – aucun jugement, aucun regard curieux… que de la gentillesse et de l’amour pour son prochain !!! Cette marche fraternelle a été pour moi une sorte de défi moral par rapport à ma conscience et à ma personne… Un peu comme une sorte de pèlerinage avec une recherche spirituelle !!! J’ai partagé avec ces personnes en six jours de la joie, de la peine, de la compassion, de l’amour, de la tristesse… et surtout des rires !!! Les gens sont venus à moi comme moi j’allais vers eux – je n’oublierai jamais cette aventure et j’en suis revenue plus grande de cœur… Merci beaucoup à tous d’être entrés dans ma vie et de l’avoir marquée. »

Imprimer cette page

Portfolio